Samedi 7 juillet

 

C’est devant une salle comble que Sebastian Bach, ex chanteur de Skid Row, c’est produit hier à Québec à l’impérial Bell.

Je ne sais même plus comment décrire ma soirée tellement j’en suis encore ému! Quel voix, quel personnage, quel légende j’ai eu la chance de revoir.

Le tout a commencé avec Slave To The Grind suivi de Dance On Your Grave et Here I am.

Sebastian semblait très heureux de la foule devant lui qui lui ont démontré automatiquement leur envie d’être présent.

Au moment de jouer 18 And Life Bach nous a ramenée en arrière lors de son premier passage à Québec durant la tournée New jersey de Bon Jovi à la fin des années 80. Bien sûr il s’attendait à ce que la foule s’en souvienne, mais surement pas à ce que celle-ci chante tout le premier couplet avant même qu’il ne réussisse à faire une seul note lui-même, du fait même il a repris la chanson en entier au grand plaisir de l’auditoire.

Quelques instant plus tard un body surfing se mis en branle et aussi tôt nous a lancé DON’T FUCKING DO THIS OR GO OUT OF HERE!!! Clairement de Bach n’apprécie pas que les gens face ce genre de chose durant ses shows!!!

Sur une note plus personnel Bach est selon moi LA VOIX du glam rock des années 80-90 et bien qu’il soit un personnage disons le assez imbu de lui-même, il n’en reste pas moins que son talent est bien palpable et transmissible. Lors de mon départ de l’Impérial  il restait encore des gens à l’extérieur qui espérait entrer, dommage pour eux qui nous pas eu cette chance de vivre possiblement un des plus beaux moments du festival, spectacle qui selon moi aurait dû se produire sur la scène loto-Québec.

 

Setlist :

Slave To The Grind

Dance On Your Grave

Here I Am

18&Life

Piece Of Me

Little Wing

I Remember You

Threat

 Big Guns

Sweet Little Sister

Stuck Inside

Rattlesnake Shake

Canadian Metalhead

Monkey/Cemeterygates/Monkey

Youth/Shout At The Devil/Youth

Hell Inside My Head

Tom Sawyer