Méchant bon show hier soir au Cercle. En effet, nous avons eu droit à trois groupes de punk rapide, qui ont été très performants. En commençant par ma découverte de la soirée, IVS, une formation punk rock de Mississauga en Ontario. J’ai vraiment aimé leur musique. Pour en avoir écouter sur myspace avant, je trouve que « Live » c’était encore plus solide. Le guitariste et chanteur Matt était très impressionnant. Il enchaînait des « riffs » les unes après les autres. On s’entend sur le principe qu’IVS ne réinvente pas le punk non plus, c’est un style de punk rock rapide classique que plusieurs groupes jouent, mais il n’en demeure pas moins qu’ils sont vraiment excellent. Ma seule déception est que je savais qu’ils jouaient le cover Mr. Clean de Millencolin car il se retrouve sur leur myspace, mais hier au spectacle ils ne l’ont pas joué. À la place, ils ont joué Linoleum de NOFX, un cover qui, selon moi, a été un peu trop surutilisé. Ensuite, la soirée s’est poursuivie avec le band que j’attendais le plus, We Love Danger. Ces talentueux québécois qui ne peuvent s’empêcher de créer et de jouer en mettant tout ce qu’ils ont dans le corps pour faire ce qu’ils font de mieux par passion : de la musique. Personnellement, ces vétérans du punk donnent toujours un spectacle incroyable et je dois dire que j’avais solidement hâte d’entendre les nouvelles chansons live. J’ai surabusé l’écoute du CD dernièrement, mais on ne s’en tanne pas alors c’est encore plus difficile de se mettre des limites. D’ailleurs, hier au Cercle, c’était leur lancement d’album. Un lancement réussi. Ils ont fait une excellente prestation, il y avait du monde dans la salle, une belle ambiance et ils ont subvenu à mes attentes. Aucune déception, que du bonheur et du plaisir à l’état pur. Presque la totalité de leur nouvel album a été joué à l’exception de deux chansons. J’ai tout de même été extrêmement choyée d’entendre live les récentes chansons qui me font vibrer telles que Draw Our Name, I Know Nothing Else, Wake Up Call, That Same Story, Poker Fuck Face, James, I Can’t Stay Home et ma préférée Operation Living Proof. Bref, des chansons toutes aussi magiques les unes que les autres avec des paroles très solides. J’étais triste qu’ils n’aient pas joué plus longtemps, parce que c’est tellement le genre de groupe que tu voudrais entendre le plus longtemps possible, mais bon une prochaine fois peut-être. Maintenant, que dire de MUTE? Beaucoup trop de choses. Tout d’abord, ces québécois si doués et dont nous sommes très fiers avec raison, nous ont donné un show tout simplement fou. Non seulement leur musique est d’une perfection exemplaire, mais en plus ils sont très agréable à regarder. Ils ont une belle chimie et dégage une forte énergie contagieuse. Impossible de ne pas bouger lorsqu’on entend des succès tels que Fading Out, Apocalypse Soon, Coming Back, The Edge, The Pillar, Atrophied, Remember Sammy Jankis, Two Weeks et Burning Wreck. Chanceux comme nous sommes, nous avons même eu un « merveilleux » cover de Mr Big, To Be With You. En ce qui concerne leur nouveau CD Thunderblast, je me rappelle qu’ils aient joué Bates Motel, mais pour ce qui est du reste, je ne sais plus trop. Sincèrement, pour moi l’écoute live du groupe Mute c’est l’extase. Je suis en parfaite admiration devant ce qu’ils font et ce qu’ils créent constamment. Ils ne cesseront jamais de me surprendre, ça c’est certain. J’anticipe déjà leur prochain spectacle à Québec….QUE J’AI HÂTE. À mon souvenir, ils ont parlé de novembre je crois, donc tenez-vous au courant pour ne pas manquer ça.

http://www.myspace.com/ivs

http://www.myspace.com/welovedanger

http://www.welovedanger.com

http://www.myspace.com/mutepunkrock

http://www.mutepunk.com}