Il y a foule au CEPSUM en ce vendredi soir, le devant de la scène était déjà bien remplis pour la prestation de Crobot. Ce groupe de Pennsylvanie nous offre un prestation bien animé par la présence sur scène des membres. Un métal dans un genre stoner qui utilise la voix du chanteur et un bassiste qui se démarque par son gestuel sur scène. Le public semble apprécier la musique et le chanteur nous fait l’honneur de nous remercier plusieurs fois en français, ce qui plaît à la foule.

Vient maintenant la prestation d’Anthax. Ces vieux routier nous offre une performance sans anicroche. La machine semble bien rodé mais la foule ne semble que se réchauffé qu’à la moitié de leur prestation. Mais une fois l’énergie accumulé, la foule s’emballe jusqu’à la fin de leur prestation qui est quand même longue, co-edlinner oblige.

Petit anicroche pour les médias, certains photographes n’ont pas eux accès au spectacle de Volbeat à cause d’un malentendu, ce qui est très dommage pour nos collègues.

Après cet évènement, la foule attend avec impatience Volbeat. Un grand rideau nous empêche de voir le changement d’instrument ainsi que le positionnement du band au début du spectacle. Je dois avouer que pour moi c’était une première écoute pour Volbeat. Bien que ce ne soit pas mon genre, je dois admettre comprendre leur gain en popularité. Faisant partie d’un métal plus ‘accessible’ ils ont une présence qui en dit leur sur leur plaisir d’être sur scène.  La foule est très réceptive et le public surf rapidement sur la vague d’enthousiasme.

En tout et partout un bon spectacle au CEPSUM, mais avec un dernier petit commentaire sur la basse qui était peut-être trop forte, ce qui est souvent le cas dans un aréna.

Malcolm G