Bonjour à vous tous !

Samedi dernier, le 7 janvier, c’était pour moi le début de ma série de spectacles pour l’année 2017 et pour débuter, qui de mieux placer qu’Udo Dirckschneider, chanteur du groupe Accept, pour lancer les festivités ? Pour en beurré encore plus épais, le groupe Mr.Weather, le band de notre collaborateur Gabriel, avait la lourde tâche d’assurer la première partie de la légende vivante qu’est Udo.
Malgré un froid de canard à l’extérieur et la petite salle qu’est la salle Multi, est-ce que cette soirée fut une réussite ? Voyons voir ensemble les grandes lignes de cette soirée.

Mr.Weather :
Vous connaissez le groupe local Mr.Weather ? Vous en avez surement  déjà entendu parler dans l’un de nos articles car notre collaborateur Gabriel Drolet, est nul autre que le chanteur et guitariste du band. Dernièrement, ils ont fait la première partie du groupe Sonata Arctica ici même à Québec. Hier, c’était tout autre chose car ils faisaient la première partie d’Udo Dirckschneider, le chanteur du légendaire groupe Accept. De plus, cette soirée marquait aussi le lancement de leur premier album intitulé ‘’Between Dreams & Reality’’. Le band a commencé en force avec ‘’The Hound’’, ce qui a donné la note parfaite pour le reste de leur set. Les gars semblaient vraiment en forme et réellement heureux d’être sur scène une nouvelle fois. Les différents musiciens étaient tous habillés de la même manière, soit une chemise noire affichant fièrement le logo de leur band. Quelque chose d’assez  simple vous me direz, mais qui selon moi rajoute encore un petit quelque chose de plus à leur prestation et surtout à leur prestance sur scène. Ce que j’aime avec Mr.Weather, c’est qu’on peut retrouver un style différent d’une chanson à l’autre, tout en gardant une certaine essence de base qui est incrustée dans chacun de leurs titres. Le set que les gars nous ont présentés était parfait sur tous les points, sauf un léger bémol où il y a eu une petite erreur technique avec un équipement, ce qui a causé un arrêt et/ou ralentissement dans une des chansons, mais ils ont toutefois réussis à faire la transition sans trop que sa paraisse, si ça n’aurais été de Gabriel qui a usé sa franchise et son humour en affirmant qu’il y avait un problème. Le son était très bon, mais je dois avouer que lors de leur dernier spectacle qui a eu lieu à l’impérial, le sont était une coche au-dessus de ce qui a été projeté hier soir, mais ne craignez rien, ça n’a rien enlevé à leur prestation. Les gars étaient énergiques sur scène. Plus ils font de shows, plus ils deviennent confiants et ça parait quand on les voit sur scène. Ils ont terminés leur set sur une de leur meilleure chanson, soit ‘’Kingdom’’ Avant le début du set, beaucoup de spectateurs qui étaient là pour Udo, se demandaient qui était Mr.Weather, sachez qu’après avoir récolté quelques commentaires dans la salles, beaucoup de gens ont adorés ce qu’ils ont entendus et vus et je suis persuadé que le band part encore une fois de plus avec une nouvelle poignée de fans à leur actifs. Croyez-moi, vous n’avez pas terminé d’entendre parler de Mr.Weather.

Setlist :
The Hound
Between Dreams & Reality
Landscape
Mr.Weather
Life of Tears
Heavy Duty
Kingdom

Udo Dirckschneider :
Pour être franc avec vous, j’allais à cette soirée beaucoup plus pour Mr.Weather que pour Udo, le chanteur du groupe mythique ‘’Accept’’, mais j’étais toutefois curieux de voir ce qu’il avait à offrir, du haut de ses 65 ans. Lorsque le spectacle a commencé, sur la chanson ‘’Starlight’’, j’étais agréablement surpris de voir la tonalité de voix q’Udo avait à offrir malgré son âge, mais s’en ait autre chose pour qui est de sa forme physique. Nous étions qu’au milieu de la première chanson, que le chanteur s’est empressé d’aller prendre une pause un peu en retrait, durant que les guitaristes se donnaient à l’avant-scène. Ces petites pauses repos se sont reproduites souvent au courant de la prestation. Les plus gros hits d’Accept ont été joués et ces pièces respectaient bien les œuvres originales du band.  Je pense en autre a des titres comme ‘’Living for Tonite’’, ‘’Flash Rockin’ Man’’, ‘’Burning’’ ou encore la chanson phare du groupe ‘’Balls to the Wall’’, qui fut sans aucun doute l’un des moments forts de la soirée, ce genre de moment que tout le monde attendait impatiemment. J’ai bien aimé ce que j’ai vu mais sans plus. Pour les amateurs d’Accept par contre, je crois qu’ils ont été bien gâtés et qu’ils ont appréciés leur soirée.

Setlist :
Starlight
Living for Tonite
Flash Rockin’Man
London Leatherboys
Midnight Mover
Breaker
Head Over Heels
Neon Nights
Princess of the Dawn
Winterdreams
Restless and Wild
Son of a Bitch
Up to the Limit
Wrong Is Right
Midnight Highway
Screaming for a Love-Bite
Monsterman
T.V. War
Losers and Winners
-Encore-
Metal Heart
I’m a Rebel
Fast as a Shark
Balls to the Wall
Burning

Pour conclure, ce fût une très belle soirée pour lancer en force la saison des spectacles pour l’année 2017. J’étais plus que content de revoir mes amis de Mr.Weather, qui faisaient en plus la première partie d’un spectacle d’importance.

Allez, c’est tout pour cette fois, on se revoit dans un prochain spectacle près de chez vous.

Rock On !

Christopher Drouin