Mercredi soir dernier, le 3 Août, le festival ‘’Festivent de Lévis’’ faisait plaisir à beaucoup de gens en apportant le groupe populaire Three Days Grace sur la rive sud de Québec.  Aujourd’hui, nous allons vous faire un résumé rapide de cette soirée qui fût une réussite, malgré ses quelques petites lacunes ici et là. Allons-y sans plus tarder.

Il y avait beaucoup de gens présent sur le site du Festivent pour le spectacle de Three Days Grace, ce qui prouve que le groupe attire encore beaucoup les foules. Le fait que ce soit un festival familial a occasionné que la foule était très partagée et très mixe. Il y avait des gars, des filles, des jeunes, des moins jeunes, des fans du band et des gens qui n’avaient aucune idée qui ils étaient. La foule fût quand même très active et réactive tout le long de la soirée, en chantant, criant et encourageant les artistes.

Assez parlé de la foule, parlons maintenant du spectacle en général. Premièrement, on va s’attarder au point qui revient le plus souvent en avant plan, soit la voix du chanteur Matt Walst, qui remplace le populaire Adam Gontier. Malgré son grand talent, celui-ci ne fait pas encore l’unanimité. L’avis des fans est encore très mitigé quand à ce changement. Certains trouvent que Matt est excellent et qu’il supporte très bien la pression de remplacer le chouchou qu’est Adam Gontier. D’autres trouvent que sa voix, un peu moins ‘’rock’’ que celle d’Adam, ne fit pas beaucoup avec le band, surtout lors de l’interprétation des anciens hits. Pour ma part, je fais partie des fans qui pensent que Matt fait un excellent travail et qu’il a parfaitement sa place dans le groupe. Mais je comprends aussi l’avis des fans qui l’aiment un peu moins, comme quoi les goûts varient d’une personne à l’autre et c’est ici la beauté des choses qui garde l’univers musical en vie.

Le spectacle du Festivent était très très semblable à celui présenté l’an dernier au Capitole de Québec, autant au niveau musical, visuel et au niveau de la setlist. Il y a un point par contre qui fût tout le contraire du spectacle de l’an passé, soit la qualité du son. Le son n’était pas très bon, autant au niveau de l’ajustement des différents instruments qu’au niveau du volume en général. Si on était pas bien positionné dans la foule, le son n’était pas très bon, causant ainsi une perte d’intérêt envers le spectacle. Mais si vous étiez dans la partie ‘’potable’’ de la foule où le son était meilleur, vous avez surement plus apprécié votre soirée.

Malgré tout, la soirée fût quand même réussie et ce fût une très bonne prise pour le festival qui grandit d’années en années.

Voici la setlist présenté lors de cette soirée :

– Killing in the Name ( intro musical de Rage Against The Machine )
– I Am Machine
– Just Like You
– Chalk Outline
– So What
– Pain
– Break
– Human Race
– Home
– Interlude de drum et  de clavier
– Solo de Drum
– Painkiller
– Fallen Angel
– The Good Life
– I Hate Everything About You
– Never Too Late
– Animal I Have Become
-> Encore <-
– The High Road
– Riot

Merci de votre lecture et continuez à nous suivre pour en savoir toujours plus.

Bonne journée à vous gang de trippeux de musique.

Rock On !

Christopher Drouin} else {