HEAVY MONTREAL 2015 JOUR 2 : LA SOIRÉE DES TI-PÈRES

 

Soleil torride, rhum et coors light, avec une touche de félinité dans le jacuzzi, ouf ça réveille d’un jour 1 de Heavy Mtl et c’est le meilleur des déjeuners d’un Jour 2! Par contre, c’est sûr que si j’avais été gestionnaire de l’événement, j’aurais banni les cellulaires auprès du personnel… Y’a rien de plus sacrant que de commander une bière à 8,75$ et attendre auprès d’un/d’une « dummy » n’ayant pu terminer son école élémentaire qu’il/qu’elle finisse de visionner le dernier vidéo de chatons sorti sur son fil FB… J’ai débuté ça avec Slaves on Dope et ça décoiffe en sale! Le band canadien avec en tête Jason Rockman ont rencontré une troupe de fans en feu dès 13h00 aujourd’hui! Malgré le nombre réduit, c’était assez cacophonique et tout autant assourdissant merci! J’ai aussi essayé de tenir le coup devant Mass Murder Messiah mais je crois que mes oreilles en ont pris un coup avec l’âge et je me suis dégonflé dès l’introduction musclée d’Alex Leblanc.

 

Avant d’aller voir la généreuse Lita Ford, j’ai rencontré Fred et son pote Math! Une seule question leur brulait les lèvres : « WTF que c’est les criss de tentes vertes qui coupent la vue entre les 2 scènes!? ». C’est dès lors que je regardai effectivement l’amas vert qui jonchait là… Et bien entendu, je me posai la même question! Pour revenir à Lita, « haaaa qu’elle grande dame du rock! » je fus ébahis par sa performance franche! C’est la version « Lady rock party animal » du weekend! On peut dire qu’elle « lookait en sale » selon Fred! Malgré tout, il était temps de passer aux choses sérieuses et de se rapprocher pour Abbath! Ouf, toutes des pièces de Immortals! Il me semblait aussi que Olve Eikemo ne pouvait pas lancer : « Are you feeling immortals ? » pour rien ! Wow, un son best online casino sublime, clair, ponctué des meilleures pièces tel Tyrants ! C’est des vrais !

 

Ensuite je me suis tapé Gojira! J’avais tellement d’attente! Par contre, j’ai reçu la douche glacé du légionnaire avec cette prestation pauvre et sans vie. J’ai même quitté rapidement le parterre pendant que Joseph Duplantier expliquait qu’ils jouaient du métal afin de conserver leur âme d’enfant… Ouf, je m’en serais passé, je ne veux plus jamais les voir… Une chance que Billy Talent, même si ça ne cadrait pas dans le style, ont sauvé la mise! Wow, ça ramène toujours sur terre de se taper Devil in a Midnight Mass, Rusted from the Rain, Devil on My Shoulder, et les classiques Red Flag, Fallen Leaves et Try Honesty! Une prestation serrée et énergique devant une foule endiablée! Sérieux, c’était dans le old school Billy Talent, ça réveillait les morts!

 

Par contre, on est retourné dans le métal avec Battlecross ! Une prestation et une ambiance survoltée, endiablée, dotée d’un son exceptionnel! Malheureusement, s’en taper seulement 7-8 pièces était beaucoup trop court. Un « circle pit » dément autour d’un arbre, 3 nouvelles pièces dont Spoiled qui n’avait jamais été joué live, Kyle Gunther qui se promène et discute avec les fans, complètement débile! Une chance que j’ai Fred et Math pour me rappeler tout ça!

 

Bon et en finale, la descente aux enfers… Sérieux!? Iggy Pop et Faith No More en tête d’affiche un samedi soir d’un festival métal!? Sérieux, après 23 ans d’absence les nains de jardins auraient pu rester chez eux et le vieux pop aussi… 20 minutes de retard pour des fleurs, j’aurais dû en profiter pour me sauver! Je redis encore ici « sérieux ? » car la fin de notre samedi soir a été un flop monumental. Probablement qu’encore une fois quelqu’un de la programmation s’est dit qu’on aurait besoin d’un break sur le party et l’alcool afin d’être apte à reprendre le métro?! « Come on ! » 230$ pour un samedi soir comme ça c’est de l’arnaque! Au final, mon portefeuille est encore assez garni pour mon dimanche. Espérons que l’âme des derniers Heavy Mtl saura venir me chercher en ce dimanche ensoleillé!

Texte: Vincent Couturier