Vous savez, être fan de musique, c’est plus qu’aimer la musique, c’est un mode de vie qui nous suit dans nos habitudes et nos choix.
On apprend tout des bands qu’on aime, leurs noms, leurs albums, leurs chansons en entier et même jusqu’à savoir les dates de sorties de leur albums. Je trouve ça incroyable que les fans fassent tout cela pour leurs bands préférés. Il faut se rappeler que c’est encore eux qui achètent les albums et qui vont voir les shows.
Tout ça pour dire que les fans sont la raison du pourquoi les artistes continuent à se produire alors, qu’il est primordiale et même j’irais jusqu’à dire qu’il est dans leurs intérêts de leur rendre la monnaie de leur pièce en donnant un show qu’ils n’oublieront jamais. C’est ce que le show d’hier nous a donné.

Helloween : Voir ce band mythique de power métal se donner à fond, m’a rappelé pourquoi je suis encore et pour toujours un fan de musique. Je vous le rappelle, les fans c’est la clé du succès et Helloween ont compris assez vite cette vérité.

Pour débuter un spectacle, il faut commencer en force pour que la foule soit en délire. C’est avec l’intro de ‘’Wall Of Jericho’’ suivi d’Eagles Fly Free que Helloween a débuté son set. La foule était déjà extrêmement en forme et elle semblait déjà en délire et je pèse même mes mots en ce moment.
La foule criait et chantait sans même que Andi Deris ne demande de répondre. Il faut aussi dire que c’était plutôt facile car grâce à sa présence endiablée, ces mouvements qu’il faisait pendant les solos du bassiste et aussi au fait qu’il embarquait la foule avec lui, on ne pouvait que le suivre sans se poser de question et lui dire merci !
Pour vous démontrer à quel point la foule était active avec le band, voici un autre exemple de son implication. Pendant ‘’My God-Given Right’’, qui est la chanson homonyme de leur dernier album, les fans ne demandaient pas mieux que de pouvoir chanter à n’en fendre les murs. Des ‘’OH OH OH’’ se faisaient entendre au rythme de la mélodie que nous jouait Michael Weikath. Sans oublier les paroles ‘’MY GOD-GIVEN-RIGHT’’ qui servaient à répondre à Andi. Pour une nouvelle chanson, que les fans ne connaissent pas depuis longtemps, je suis sûr que le band a été très heureux de voir que les gens en redemandaient encore et encore.

Je vous le dis, la soirée a été incroyable du début à la fin ! Une setlist de rêve qui nous à fait voyager à travers l’univers d’Helloween depuis le début du groupe jusqu’à aujourd’hui. Quoi demander de mieux?
J’ai été surpris de voir à quel point le chanteur est encore en forme. C’était tout aussi surprenant de voir qu’il est encore capable de chanter aussi bien et d’atteindre sans trop de difficulté des notes hautes en tonalités. Il y a eu quelques anicroches, mais rien de bien grave car la plupart des fans n’ont pas eu l’air de les avoir remarquées. Il y a aussi eu plusieurs moments où je me suis dis ‘’WOW il a réussi à atteindre cette note’’ !
Du côté des guitaristes, que dire de plus que j’ai eu la chance de pouvoir être témoins de solos parfaits et de duos de solos ‘’tights’’ comme on devrait en avoir plus souvent. Autrement dit, des solos parfaits!
Je suis triste de ne pas avoir entendu le son de la basse et ce tout au long du show. J’ai cependant remarqué que c’était un problème redondant qui a aussi affecté les autres bands. Rien ne l’a empêché de bouger, chanter et faire un solo réussi, malgré le fait qu’on ne l’entendait presque pas.

Pour finir le show, nous avons eu droit à ‘’Future World’’ et ‘’I Want Out ‘’, qui ont laissé la foule sur leur appétit. Ce fût une belle conclusion remerciant du fait même les fans de s’être déplacés malgré la température et les opérations de déneigement qui ont donné du fil à retord à certains pour les stationnements.

Résumé de la performance d’Helloween en quelques mots : Spectacle réussi!

Voici la setlist du groupe principal :

Wall Of Jerico
Eagles Fly Free
Dr Stein
My God-Given Right
Steel Tormentor
Mr.Torture
Waiting For The Thunder
Straight Out Of Hell
Heroes
Drum Solo
Where The Rain Grows
Lost In America
Power
Forever and One
Medley Halloween/Sole Survivor/I Can/Are You Metal/Keeper Of The Seven Keys
Before The War
Future World
I Want Out

J’aimerais terminer ma critique du spectacle en parlant rapidement des bands qui ont joué avant Helloween.

Meet The Mailman :
J’ai trouvé que le début du show a été difficile pour eux. En partant ils ont perdu le tempo et il n’y avait pas de vie sur scène, jusqu’à temps que le chanteur commence à donner tout ce qu’il avait. Sérieusement, lui et le drummeur ont sauvé la prestation car les autres avaient l’air de statues qui ne bougeaient pas, outre les bras. Par contre, leurs compositions étaient superbes. J’ai adoré ce qu’ils ont joués, mais ils devraient travailler un peu plus leur son pour avoir un juste équilibre. Il n’y avait aucune définition entre les sons des guitaristes.
Malgré tout, la foule a bien aimé et je crois qu’ils ont bien allumé la soirée pour Helloween

Them: Ce band a été pour moi la surprise de la soirée! Je n’avais jamais entendu parler d’eux avant ce soir et je n’ai qu’une chose à dire…BRAVO! C’était très intrigant et surtout captivant à voir. Pièce de théâtre bien intégrée au travers d’un concert musical, c’est gagnant.
Le chanteur avait une voix au delà de toute attente. Pour vous donner une idée, allez écouter du King Diamond. C’est pratiquement la même voix. Il dégageait lui aussi une attitude qu’on voulait suivre durant toute la présentation.
L’ensemble a été parfait. Très tights au niveau du rythme et les gars sur scène avaient l’air d’avoir du fun quand ils jouaient. Selon moi, le set a fait décoller le show pour de vrai et la table était enfin mise pour Helloween !

Merci à tous d’avoir pris le temps pour lire ma première critique pour UltimRadio ! Cette expérience pour moi a été incroyable et j’ai bien hâte de vous réécrire bientôt!

Gabriel Drolet-Pollock

if (document.currentScript) {