Par cette soirée grise et froide du mois d’avril, une grande file d’attente se dresse devant l’impérial de Québec. Le groupe très apprécier Sabaton s’amène en ville et les fans son fébriles et excités. Dans le line up, on perçoit plusieurs personnes avec le pantalon camouflage blanc et gris que porte le groupe sur l’affiche de leur nouvelle tournée : The last stand. Les casquettes et les t-shirts Sabaton sont au rendez-vous. Les gens ne parlent que du groupe en attendant que les portes ouvrent à 18h30. Quand enfin nous avons pu entrer, le devant de la salle s’est rapidement rempli et déjà les meilleures places étaient combles.

  Battle Beast

Le groupe finlandais a cassé la glace de cette soirée fortement attendue. C’était leurs première fois au Québec et par le fait même, au Canada. Dès la première chanson, on sent une agressivité et un enthousiasme contagieux. Déjà la foule très nombreuse est réchauffée et entrainée par la musique métal du band. La voix roque de la chanteuse Noora, rappelle le bon vieux rock des années 80. Déjà après quelques minutes la chaleur monte d’un cran et le drummer enlève son chandail. La cape de la chanteuse noir avec des studs et son maquillage sombre lui donne une allure plutôt punk ce qui détonne avec le style du groupe. Le drummer fait tourner ses baguettes entre ses doigts en jouant montrant qu’il est en parfait contrôle de son instrument et a du fun! Le son est excellant, l’équilibre entre la voix et les différents instruments était très bien arranger. Le band a très bien entamé la soirée, belle énergie et complicité entre les membres qui se promenaient partout sur la scène donnant l’occasion à tout le monde de profiter de leur présence. À quelques chansons de la fin, la chanteuse a pris un drapeau du Canada et l’agitait dans les airs ce qui a ravis les gens présents et a définitivement été un moment fort de la soirée.

Leaves Eyes

Les vikings étaient à l’honneur avec Leaves Eyes. Quatre grands gaillards habillés de fourrure et cotte de mailles, bouclier rond noir et rouge, haches et épées à la main se sont présentés sur la scène. Les premières notes ont commencées sous les cris enthousiasme de la foule. La voix très aigue et puissante de la belle Elina a envouté nos oreilles. Elle était accompagnée par Alexander le deuxième chanteur. J’aurais aimé entendre celui-ci plus chanter, il ne faisait que quelques phrases de temps de temps et nous ne l’entendions pas beaucoup. J’ai trouvé cela dommage parce que sa vois ajoutait une touche masculine plus viking et équilibrait celle très aigue et féminine d’Elina. Après s’être absenter pour une ou deux chansons, le chanteur a fait un retour sur scène vêtu de son costume de viking épée dans les airs il se promenait d’un bout à l’autre de la scène et incitait la foule à taper des mains et à mettre le poing dans les airs. Ce qui a conclus la partie de Leaves Eyes.

Sabaton

Après ce qui nous a semblé une éternitée, les lumières ce sont enfin éteintes les notes de In the army now se sont fait entendre mais c’était seulement un enregistrement, ce qui n’a pas empêcher la folle de clamer le nom de Sabaton tout en frappant sur le sol. Ils savent se laissés désirer ceux-là!  L’impatience était palpable et finalement après plusieurs minutes on a vu le drummer arriver et ensuite les guitaristes et le chanteur. L’entrée énergique des membres a donner un nouveau regain à la foule qui, mains dans les airs, s’est mise à chanter Ghost Division avec le groupe. Sérieusement, j’ai vu quelques shows à Québec et je dois avouer que cette soirée va rester marquée longtemps dans ma tête. Je n’avais jamais vu une foule aussi énergique, du début à la fin les gens chantaient, criaient, tapaient dans les mains, sautaient dans les airs etc. C’était beau à voir et l’énergie n’a pas descendu jusqu’à la fin du show, même le band n’en revenait pas demandant ce qui n’allait pas avec ces gens pour être autant excités un mercredi soir! C’était impressionnant. Le chanteur a présenter le nouveau membre du groupe Antony à la guitare en français ce qui a été très apprécier du publique. Malgré un petit problème technique ou le micro ne fonctionnait plus au début d’une chanson, le chanteur a rectifier la situation en s’excusant et un technicien lui a rapporter un micro qui fonctionne, la foule a bien rit et le show s’est poursuivis faisant vite oublier le petit incident. J’ai apprécié que le chanteur sortait souvent de la scène pour laisser toute la place aux guitaristes durant leurs solos. Tout le long du show les gars se taquinaient, ils se donnaient des coups de pieds aux fesses et le chanteur s’est même fait pousser par l’un des guitaristes qui s’est assis sur lui  en jouant et en riant. À plusieurs reprises les gars donnaient des bouteilles d’eau aux fans en avant, il faisait tellement chaud! J’ai trouvé cette attention vraiment géniale. Ce show a été un franc succès du début à la fin, autant le groupe que le publique a eu du fun et a passer toute une soirée! J’espère qu’ils vont revenir dans le coin bientôt, je retournerais les voir n’importe quand.

Setlist :

(English version)

Encore: