Critique Anonymus, La Corriveau The Outborn Nova Spei

21

ANOMYMUS – LA CORRIVEAU – THE OUTBORN – NOVA SPEI 21 DÉCEMBRE 2017

 

Et bien c’est par un retour en force après 2 ans d’absence chez ULTIMRADIO que j’ai pu saigner des yeux en faisant mon chemin de croix sur les planches de l’avant-scène du Cercle hier soir qui étaient imbibé de bière à souhait. Je peux vous dire qu’on a été gâté par cette soirée cléricale marquant aussi le vingtième anniversaire de l’Album Stress d’ANONYMUS! Malheureusement, c’est devant une foule épurée que NOVA SPEI a ouvert le bal. Performance énergique et maîtrise instrumentale hors pair, BIBI L.A. et moi-même ne pouvions que nous exclamer : « Shit ça commence vraiment bien! ». THE OUTBORN enchaînant, quelques disparités dans l’«output» des différents «performers» ne nous permettaient pas de profiter au maximum de cette prestation agressive pour public averti. On peut vraiment dire qu’ils nous ont montré comment faire du bruit!

 

Je ne vous cacherai pas que j’attendais impatiemment LA CORRIVEAU. Je peux vous dire que je n’ai pas été déçu. À peine entamé les premières notes de Find a way, je jubilais déjà passant avec eux à travers tous mes trips des 3 dernières années avec Cold Heart of Stone et Come to me. Ils m’ont aussi ravi avec Femme Fatale après avoir joué Fix me et Going Under du nouvel album Black Sorrow. L’atmosphère était débile et les nouveaux fans tant que les anciens ne pouvaient se contenir. J’étais complètement abasourdi et ça faisait un bien fou de les revoir! Et que dire du nouvel album Black Sorrow, j’étais impatient d’entendre les pièces Black Sorrow et Struck by Lightning. Je ne peux cacher que j’étais déjà vendu et que j’en ai eu pour ma peine. Ça sonnait effectivement comme une tonne de brique, la salle était survoltée! Un seul bémol, pour ma part, Black Sorrow pourrait faire l’objet d’une version différente en show où l’on saute dans l’action plus rapidement que les 3 minutes habituelles oubien la version originale pourrait faire office d’ouverture du show. Your Demise était parfaite pour clore leur prestation, une estie de belle soirée! S’en est suivi ANONYMUS nous éblouissant avec l’intégrale de l’album Stress de 1997! Complètement malade! C’était l’ultime fétiche joué à la perfection dans une foule ne limitant pas la transe vindicative d’un trip démentiel! Bref, à peine quelques pièces entamées, que la foule était déjà en feu sous les calls d’OSCAR SOUTO, dirigeant et amplifiant les bons vieux « circle pit »! C’était une ode aux succès du temps! De plus, il faut souligner que leur performance du band démontre une maîtrise exceptionnelle de la scène pour un show démentiel! Sérieux, ici on peut utiliser le terme en langage de « bouseux », « sur la coche! ». Au final, ils ont mis les derniers clous au cercueil avec un rappel d’enfer, drainant tout ce qui pouvait rester de jus à la foule. C’est là que j’ai « shooté down», ma soirée était faite!

 

 

Par Vincent Couturier pour UltimRadio