C’est au Cercle hier le 17 octobre 2013 qu’a eu lieu le spectacle de Big D and The Kids Table, Panic Attack ainsi que Late Night Munchies. Organisé par District 7 et Get A Room, ce show dansant s’est commencé à environ 20h15.

C’est devant quelques gens prêt tôt que les excellents Late Night Munchies ont ouvert le bal. Le groupe ska de Québec est formé de Dino Cammarata, William Lafortune, Jacob Schink, Ève Laliberté-Mawn, Marty-Bobby Bolduc et un certain dénommé Mike. Exceptionnellement, un ami tromboniste, Vincent Bérubé, s’est joint aux membres durant une bonne partie de leur prestation. Fidèles à leur habitude, la formation a su faire danser une partie de la foule sur leur son super joyeux. Outre le fait qu’ils ont manqué de temps pour finir leur set et le son de la guitare qu’on entendait peu, leur prestation était excellente. Allez les encourager dans le cadre de l’Omnium du Rock, le 9 novembre prochain, au Dagobert sur Grande-Allée. Ils seront en duel avec le groupe Rockabilly Many Jr and The Cyclones. Deux autres formations se battront en duel durant cette soirée, soit Generator (Rock/Reggae/Fuck) et Exhibition (Hardcore/Punk/Métal).

Après une courte entracte, Panic Attack a commencé. Le groupe possédant trois disques à leur actif, soit un EP, Rick Moranis (2010), un 7 inches, Empty Malls & Parking Lots (2012) et un split avec Jeffrey Lost Control, Townships (2013), faisait leur 60e show ce soir.  Composé de François Laplante-Beaudette, Nicolas Turcotte et Étienne, la formation pop-punk/punk-rock est active depuis 2009. Durant un petit trente minutes, pour permettre que le show ne finisse pas trop tard, les membres nous ont joué leur bon pop-punk/punk-rock juste avant de laisser la place à Big D. Durant pas mal toute la durée de leur set, une dizaine de personnes se sont crinquées pour former un pit. Belle ambiance, bonne prestation, mise à part le son qui, comme le groupe précédent, ne sortait pas de façon géniale.

Pour finir, c’est avec une introduction, accompagnée de la diffusion d’une vidéo, que les membres de Big D and The Kids Table sont arrivés sur la scène. À ce moment, le Cercle s’est un peu plus rempli, mais laissait tout de même une grande place aux gens pour danser au son de la musique parfois ska, parfois ska-punk rapide et d’autres fois plus reggae. Ils ont débuté avec un titre récent pour ensuite aligner plusieurs vieilles chansons, à la surprise de tous. Depuis de nombreuses années, Big D and The Kids Table avait renié tous leurs vieux albums pour faire place à leur récent stock. Ô combien ont été gâtés les vieux fans du groupe, comme moi, suite à l’écoute de nombreux classiques tels que In Front of Me, Evil Girl Angry Girl, Wailing Paddle, New England, Take Another Look, Checklist, Dirt Lip, Bender, Little Bitch, My Girlfriend’s On Drugs, Learning To Listen et LAX entre autres, que l’on peut retrouver sur des bijoux tels que Shot By Lammi (1997), Good Luck (1999), The Gipsy Hill (2001) et How It Goes (2004).  Meilleur spectacle de Big D de loin depuis facilement sept à huit ans. Ils m’ont redonné l’envie de les revoir; chose qui était disparue depuis quelques années. Aucune déception, juste du beau, de la surprise et du bonheur entourés de tous les amis qui trippaient autant que moi.

Merci Get A Room, District 7, Le Cercle, Big D and The Kids Table, Panic Attack et Late Night Munchies pour la belle soirée dansante.} else {