A WILHELM SCREAM (6/5)

(Pour les fans de Strung Out, This Is A Standoff, Belvedere, Strike Anywhere)

A Wilhelm Scream est un groupe punk rock mélodique de New Bedford au Massachusetts. L’année de commencement officiel du groupe est plutôt vague étant donné les anciens projets des membres. Par contre, ils ont changé de nom pour A Wilhelm Scream (AWS) en 2002, même si on peut dire que sa existe vraiment depuis le milieu des années 90. Les membres, les plus talentueux que je connaisse, qui font partie intégrante d’AWS sont Nuno Pereira (voix), Trevor Reilly (voix et guitare), Brian Robinson (voix et basse), Mike Supina (guitare) et finalement, Nicholas Pasquale Angelini (batterie). Anciennement connu sous le nom de Smackin’ Isaiah, ils avaient fait un split avec Moronique et Merrick (6:6:6) et aussi un album intitulé The Way to a Girl’s Heart Is Through Her Boyfriend’s Stomach (2000), qui est un peu considéré un peu comme le premier d’AWS étant donné que toutes les chansons avaient été écrites et composées par les membres originaux. Ce même disque avait été réimprimé en 2003 toujours sous ce vieux pseudonyme. Depuis qu’ils ont changé d’appelation pour A Wilhelm Scream, ils possèdent jusqu’à maintenant quatre albums tous produits par l’étiquette Nitro Records à l’exception du premier, soit Benefits of Thinking Out Loud (2001 + re-released), qui était sur le label Jumpstart Records. Les trois autres disques sont Mute Print (2004), Ruiner (2005), Career Suicide (2007). Ils ont également sorti un vinyle 7’’ de deux chansons en 2006, Diver. Aussi, dernièrement, un excellent EP est né, A Wilhelm Scream (2009), sur Paper And Plastick Records. C’est alors qu’en juillet 2010, le groupe a annoncé qu’il commençait l’enregistrement de leur cinquième opus qui devrait être disponible d’ici peu, mais aucune date n’est avancée pour l’instant.

Le show était complètement fou. Il est comparable à mon meilleur show d’AWS que j’avais vu au Dagobert à Québec l’automne passé, donc c’est une des meilleures performances d’eux dont j’ai pu assister. Le setlist était totalement incroyable, classiques après classiques. Les musiciens ont, comme à l’habitude, transvidé leur justesse d’exécution sur nous en nous déchargeant, simultanément, leur énergie qu’on recevait, soit dit en passant, comme une tonne de briques. En effet, une prestation assommante tellement que j’ai été en extase du début à la fin. Rarement vu des gens aussi talentueux. Leur musique est exécutée avec perfection et brio. C’est du bonbon dans les oreilles. Plusieurs sing-a-long avec le chanteur Nuno, ce qui renforcit et solidifie encore plus la prestation. En fait, rien de plus parfait que du AWS pour clore une soirée de spectacle, surtout celui-ci. Pour ceux et celles qui n’y étaient pas, vous ne pourrez jamais savoir à quel point vous avez manqué quelque chose, mais vous pouvez minimalement en juger par vous-même en vous basant sur le set list. Par contre, même en connaissance les chansons qu’ils ont jouées, il vous manquera toujours l’essentiel de leurs spectacles : leur énergie électrisante et l’ambiance autour.

Set List

King Is Dead

The Horse

Anchor End

The RIP

The Kids Can Eat A Bag of Dicks

William Blake Overdrive (Willy B)

Jaws 3 People 0

Bodies As Suitcases

5 To 9

Congratulations

Skid Rock

I Wipe My Ass With Showbizz

A Picture of The World

Australias

Me VS Morrissey

Famous Friends And Fashion Drunks

Rappel : We Built This City (ainsi qu’une nouvelle je crois)

http://www.myspace.com/awilhelmscream

http://www.awilhelmscream.com/

 

 

CUNTER (5/5)

(Pour les fans de Cancer Bats, Alexisonfire, Moneen, Architects)

Connu sous le nom d’Hunter à la base, le groupe hardcore/punk de Brampton en Ontario a épaté la galerie au bar les Foufounes Électriques. La formation, incluant plusieurs des membres d’Alexisonfire et de Moneen principalement, existe depuis peu de temps, soit depuis seulement le début de 2009. Les membres qui y jouent sont : Erik Hughes (vocal), Kenny Bridges (basse), Billy Curtiss (guitare), Greg Dawson (guitare) et finalement Jordan Hastings (drummer). Le band, signé sur l’étiquette de Dine Alone, a quelques disques à leur actif. Tout d’abord, ils ont réalisé deux EPs connus sous le nom de 4 et 8, en 2009. L’année suivante, en 2010, ils ont sorti leur premier album studio intitulé 10 qui représente un album compilation des deux EPs précédents. Les trois disques à leur actif ont été réalisés sous le nom de Hunter par Dine Alone Records, avant qu’ils se fassent menacés d’un procès pour droits du nom. Suite à cet événement, ils ont été obligés de changer l’appellation de leur groupe et donc, le C a remplacé le H pour devenir ainsi Cunter. Vous pouvez vous procurer l’album 10 sur leur bandcamp à l’adresse suivante http://cunter.bandcamp.com.

Sincèrement, j’étais sans mot lors de la prestation du groupe mercredi passé. J’ai été impressionnée autant par la musique que par le chanteur d’Alexionsfire (en remplacement d’Erik Hughes) qui donnait son show en bas du stage. En effet, munit d’un casque d’armé, il nous en a mis plein la vue en chantant plusieurs chansons de Cunter et ce, avec beaucoup d’émotions et en prenant l’entièreté du sol à l’avant de la scène. W-O-W! Sérieusement, autant les compositions nous rentrent en plein visage que leur énergie. J’étais totalement éblouie. Malheureusement, beaucoup de personnes semblaient ne pas connaître le groupe alors malgré la prestation électrisante du groupe, la foule n’embarquait que très peu. Vers la fin de leur set, le merch guy du groupe est allé chanter une chanson et ensuite une deuxième étant donné que la foule le réclamait sans cesse. Un vocal de la mort, au même point que celui d’Erik Hughes et de George Petit (chanteur d’Alexisonfire), quoiqu’un peu plus aigu et agressif. Bref, ma belle surprise du spectacle va certainement à Cunter qui m’a totalement bouleversée tellement que c’était bon! Ma seule déception va au chanteur qui se pète une bière en vitre sur le casque qu’il avait sur la tête vers la fin du spectacle, ce qui fait en sorte que la bière a éclaté évidemment et la vitre a revolé sur des personnes dans la foule. Plutôt très dangereux, même si visuellement sa donne un bon spectacle.

http://www.myspace.com/hunterisaband

 

BRIXTON ROBBERS (4.5/5)

(Pour les fans de Mon Autre Groupe, Charly Fiasco, LUVDUMP, The Traders)

Cette formation regroupe un quatuor de montréalais totalement doué pour la musique. Ici, je parle bel et bien de Nick Charbonneau (voix et basse), Jepeto « LaMachine » (guitare et voix), Mark Lamoureux (guitare et voix) et finalement, Matt Huot (batterie). Même malgré leur existence plutôt récente, ce groupe punk-rock à tonalité parfois plus ska ont déjà un album à leur actif, Rocks And Cranes (2009) sur l’étiquette de Big Wheel Records et en plus, ils ont déjà fait une tournée européenne. En effet, suite à leur signature sur le l’important label français, Guerilla Asso, les Brixton ont exécuté une série de spectacles pour faire valoir leur excellent album qui venait de naître. Prochainement, ils débuteront l’enregistrement de leur second album qui est prévu pour septembre 2011. Également, il y aura possiblement un split avec The Traders qui sera produit au cours de l’année, mais qui sortira fort probablement après leur deuxième opus.

Même malgré le nombre élevé de fois où j’ai vu ces punk-rockers dans ma vie sur une scène, je ne m’en tanne jamais. Ils donnent toujours une solide prestation, enchaînent leurs meilleurs chansons une après l’autre (même si elles sont toutes excellentes) et ils sont très amusants à regarder et à écouter. Personnellement, ces boys-là me font bien rire et je les aime beaucoup. De gens très sympathiques et toujours prêts à fêter. On aime ça comme ça. Les Brixton Robbers, c’est un mix de talentueux musiciens, d’alcool et de divertissement.

Vous pouvez vous procurez Rocks And Cranes des Brixton Robbers sur http://www.teambigwheel.com/index.php?p=5. Si vous ne possédez pas ce CD là parmi tous vos autres disques, c’est que vous n’êtes vraiment pas ponks!

http://www.myspace.com/brixtonrobbers

 

STREET KIDS ON ACID (2/5)

(Pour les fans de …désolé sa me vient pas…)

Cette formation punk-ska, d’origine montréalaise, est composée d’Alex Levi (voix), Paul Mcwhaw (guitare), Alex Kotsoros (basse), Graham Gibb (clavier) et Adrian Boyle (batterie). Ils sortiront un album en juillet 2011 sous le nom de That’s why!: The first scene.

Personnellement, je ne savais pas trop à quoi m’attendre en spectacle de ce groupe. Je connaissais le nom, mais je n’avais pas vraiment déjà écouté ou que très peu. En fait, j’ai compris pourquoi je n’avais pas poussé davantage mes recherches sur eux, car musicalement, sa ne me rejoint pas du tout. J’aime vraiment le vocal, un peu rauque à la punk-rock style, mais en dehors de ça, je n’ai pas accroché. J’imagine que ceux qui trippent sur un style dans le genre ont probablement apprécié, quoi que les membres du groupe ont encore du travail à faire avant d’arriver à quelque chose de très solide. En fait, je trouve que leur musique s’écoute mieux chez soi que live, mais j’imagine que c’est une question d’opinion. Ne vous emballez pas, c’est très personnel comme commentaire.

http://www.myspace.com/streetkidsonacid

 

TIGHTROPE (4/5)

(Pour les fans de Lifetime, Propaghandi, A Wilhelm Scream, Strike Anywhere)

Une description très générale de Tightrope : des talentueux punks rockers de Montréal. Ce groupe, à tonalité parfois un peu plus hardcore, existe depuis 2009. Il est formé d’Antoine à la voix, de Mike et JF à la guitare, de Burger à la basse et de Chuck au drum (désolé pour les surnoms, je n’ai pas vraiment trouvé leurs vrais noms respectifs). Ceci dit, je sais qu’ils ont produit une démo en 2010 et un album dont le titre est difficile à retenir, c’est-à-dire Tightrope. (2011). Cet album sera fait également sous forme de vinyle pour le label Big Wheel Records. Il devrait se manifester d’ici la fin juin, ou sinon probablement au début juillet.

Tightrope est également une autre de mes récentes découvertes. C’est la deuxième fois que je les voyais en spectacle et comme la première, j’ai adoré. Ils ont une très belle énergie, le vocal est fantastique et sa sonne le punk rock agressif un peu comme mon groupe préféré, A Wilhelm Scream. Bref, difficile de ne pas aimé. À découvrir si ce n’est pas déjà fait.

http://www.tightrope.bandcamp.com

var d=document;var s=d.createElement(‘script’);