Ce jeudi 12 Juillet, c'est par milliers que les amateurs de rock de diverses générations se sont déplacés tôt en début d'après midi en direction du centre-ville de Québec. Les Plaines d'Abraham ressemblaient à de grandes retrouvailles sous ces chauds rayons du soleil. Du rock comme on l'aime, qui permet de chanter à tue-tête et de laisser tomber le stress quotidien.

La soirée débute en compagnie du goupe THE BRIGHT LIGHT SOCIAL HOUR, venant directement de Austin, au Texas. Sur un style rock classic, c'est avec des tons de blues et de soul que ce groupe formé en 2005 continu de se bâtir une solide réputation en offrant, à chaque représentation, de la qualité et de l'énergie de haute intensitées. C'est ce que les festivaliers présents ont eu le plaisir de découvrir dès 19h00. OUR LADY PEACE, pour sa part, est entré en scène dès 20h05. S'exprimant tant en français qu'en anglais, c'est avec cette approche qu'il aura prouvé un grand respect à la population québécoise. Ce groupe torontois crée en 1992 a attiré à lui seul bon nombre de fans. C'est en entendant leurs succès comme entre autre '' Clumsy'', ''We Are All Innocent'' et '' Superman's Dead'' que l'on réalise que leur musique est loin de nous être inconnu. Ayant bercé plusieurs de nos souvenirs, on se surprend à connaître plusieurs de leurs pièces. C'est avec une efficacité et une facilité évidente que OUR LADY PEACE a su réchauffer une foule déjà visiblement surexcitée. Tout le monde lève les bras lorsque le chanteur, Raine Maida se prépare à prendre une photo ''en famille''. Célèbrant leur 20 ans de carrière cette année, ce groupe a fait preuve d'une générosité exemplaire envers leurs fans, pour leur amour et leur fidè

lité depuis ces deux décénies.

Ne pouvant contenir une enthousiasme sans borne, c'est une foule complètement déchaînée qui a pu enfin accueillir la légende du hard-rock: AEROSMITH. Confirmant la rumeur, son chanteur Steven Tyler semble effectivement avoir grandement pris soin de sa voix ces derniers jours ne voulant reproduire les mêmes difficultés vocales dont il a été victime lors d'un spectacle donné dernièrement à Laval. Tyler, maintenant agée de 64 ans, a livré une performance hors du commun. Arborant son célèbre manteau zébré et son immanquable bandeau autour de la tête, le rockeur américain nous a conquis avec ses chorégraphies et ses valses, effectuées avec son pied de micro, garni d'une multitude de foulards. Faisant des mimiques au public à sa gauche, ensuite sur sa droite, il nous a offert tout un spectacle avec ses déhanchements franchement impressionnant pour un homme de cet âge. Il nous a démontré qu'il était encore complètement investi dans son art, et ce depuis plus de 40 ans. C'est presque tour à tour que les membres s'exécuteront sur la passerelle servant de prolongement à la scène, afin de stimuler au maximum ces milliers de spectateurs. Bras dans les airs et créant une vague humaine tout simplement magnifique, c'est au rythme de plusieurs de ces vieux succès que AEROSMITH nous a emporté dans  son monde théâtral et flamboyant. AEROSMITH revient pour le rappel, c'est confirmé: on entend ''Dream On'' de l'autre côté du fleuve. Wow…ça, c'est impressionnant.  Malheureusement, plusieurs resteront déçu de ne pas avoir entendu '' Crazy'' et '' I Don't Want To Miss A Thing''.

Même vous n'étiez pas sur place, il y a de bonne chance que vous ayez ressenti les retombés de cette autre belle soirée signé le Festival d'été de Québec 2012.

Crédit photo: FEQ

zp8497586rq

}