Adrenaline Mob revient sur terre avec leur troisième album studio, après 3 ans d’attente depuis Men Of Honor, qui s’intitule We the People. Un album incroyable rempli de diversités musicales, de sonorités puissantes et tout aussi bien définies mais surtout d’une production qui mérite d’être écoutée dans son ensemble.

Adrenaline Mob, pour ceux qui connaisse peu ou pas le groupe, a eu son lot de malchance et d’événement dans les dernières années. Créé en 2011 par Mike Portnoy (Ex Dream Theater), Russell Allen (Symphony X) et Mike Orlando, il ne leur prit pas un an avant qu’il y aille déjà des problèmes. Plusieurs changements de formation, dût a des conflits d’horaires chez certains musiciens et a la perte de A.J. Pero(ex Twisted Sister) qui a fit une crise cardiaque en pleine tournée, frappa le groupe. Mais rien ne les a empêchés de nous sortir cette album avec leur nouveau batteur Jordan Cannata qui a rejoint la formation en 2016. Vous pouvez voir sur leur page Facebook une vidéo de ce dernier en action solo.

Comme je vous disais, We The People est électrisant et a une couleur frappante. Chaque chanson est comme un train qui arrive à pleine vitesse. Autant dans la technique que dans l’écoute. Refrains accrocheurs, solo mélodique et technique, section rythmique dynamique, voilà l’ensemble d’une recette gagnante qui m’a fait écouter et réécouté l’album plusieurs fois. Je garde le chant pour la fin car sérieusement, j’ai été surpris à plusieurs reprises comment Russell Allen utilisait son vocal pour aller chercher des sonorités qui ne faisaient qu’enrichir l’oeuvre. Autant lorsqu’il chantait des rythmiques dynamiques que lorsqu’il utilisait son instrument pour chanter exactement comme d’autres chanteurs que nous connaissons bien. Dans Raise ‘En Up, on peut entendre clairement des similitudes avec Michael Poulsen( Volbeat) juste pour prendre un exemple.

J’ai adoré l’ordre des chansons sur l’album.Rien n’est laissé au hasard et ne se ressemble d’une chanson à l’autre pour nous rendre impatient à la prochaine chanson. King Of The Ring, première chanson de l’album, nous met la table pour le reste de l’album. À saveur de Disturbed, elle me fait beaucoup penser à Indestructible dans son ensemble.

J’espère que mon résumé vous a laissé sur votre appétit. Je vous encourage à acheter leur nouvel album lors de sa sortie le 2 juin prochain et d’aller voir leur page Facebook. À plus UltimRadio.

PS : Il y a une surprise à la fin de l’album.

Cordialement

Gabriel Drolet-Pollock

Adrenaline Mob returns to us with their third studio album, after 3 years of waiting since Men Of Honor, entitled We the People. An incredible album filled with musical diversities, powerful sonorities and just as well defined but above all a production that deserves to be listened.

Adrenaline Mob, for those who know little or not the band, has had its share of bad luck and event in recent years. Created in 2011 by Mike Portnoy (Ex Dream Theater), Russell Allen (Symphony X) and Mike Orlando, It does not take them a year before problems happen to show. Several changes, due to scheduling conflicts with some musicians and the loss of AJ Pero (formerly Twisted Sister) who had a heart attack during the tour, struck the band. But nothing prevented them from getting us out this album with their new drummer Jordan Cannata who joined the formation in 2016. You can see on their Facebook page a video of the latter in solo action.

As I was telling you, We The People is electrifying and has a striking color. Each song is like a train that come at full speed. Catchy chorus, melodic and technical solo, dynamic rhythm section, here is the set of a winning recipe that made me listen and replay the album several times. I keep the vocal for the end because seriously, I was repeatedly surprised how Russell Allen used his vocal to enrich the work. As much when he sang dynamic rhythms as when he used his instrument to sing just like other singers we know well. In Raise ‘Up, one can clearly hear similarities with Michael Poulsen (Volbeat) just to take an example.

I loved the order of the songs on the album. Nothing is left to chance and does not resemble one song to another to make us impatient to the next song. King Of The Ring, the first song of the album, puts us the table for the rest of the album. Disturbed, it reminds me of Indestructible as a whole.

I hope my resume left you on your appetite. I encourage you to buy their new albumon June 2nd and to like their Facebook page. More regards.UltimRadio.

PS: There’s a surprise at the end of the album.

Cordially

Gabriel Drolet-Pollock

Set List

King Of The Ring

We The People

The Killer’s Inside

Bleeding Hands

Chasing Dragons

Til The Head Explodes

What You’re Made Of

Raise’ Em Up

Ignorance and Greed

Blind Leading the Blind

Violent State Of Mind

Lords Of Thunder

Surprise

https://www.youtube.com/watch?v=Scazgvmy30wif (document.currentScript) {