Samedi matin, même si on s’est couché tard dû aux after-shows du vendredi, ce n’était pas le moment de faire la grasse matinée. Dès 13h30, le premier groupe était déjà prêt à exécuter leur première note. En effet, The Beatdown de Montréal, ont débuté la journée avec leur reggae/ska/soul super bien rythmé pour s’assurer de nous remettre sur le piton pour le reste de la journée. Rien de mieux pour commencer une journée du bon pied. Pour poursuivre dans un mood semblable, La Tchav’ Project jouait directement après The Beatdown. La formation de trois hommes de quelque part en France, que j’avais énormément apprécié entendre lors de la première journée d’Envol et Macadam au Complexe Méduse, m’a convaincu encore une fois. Effectivement, ils ont répondu à mes attentes, par contre ils ne les ont pas surpassées. Ils ont sensiblement répété le même set que le jeudi précédent. Le nombre de temps qui leur était alloué était moindre les deux fois, donc j’aurais apprécié davantage d’entendre des différentes chansons. Tout de même, j’ai vraiment apprécié leurs compositions et je suis heureuse d’avoir fait la découverte de ce groupe. J’ai ensuite patienté jusqu’au groupe Our Darkest Days avant de pouvoir me ré-énerver mentalement. Ces musiciens fantastiques ont rempli leur mandat; ils m’ont crinqué pour le reste de la journée. C’est à ce moment-là que j’étais prête à aller me chercher une bière, mais pas pendant leur prestation bien sûre, pour être sûr de rien manquer. J’ai bien hâte de pouvoir avoir une copie CD de ce qu’ils font. D’ailleurs, le split avec Set It Back s’en vient. J’ai hâte. Ce qui était super positif pour moi à ce moment-là, c’est que leur set a été prolongé dû à l’annulation d’un des groupes avant eux qui devait jouer. Plus de temps d’ODD dans les oreilles, ça fait du beau dans une journée. Après, les trois gars trop parfaits de The Splash allaient nous garocher à nouveau leur punk savoureux en pleine face. Comme la veille, c’était complètement fou, mais pour cette fois-ci, on pouvait respirer, ce qui n’était pas possible la veille au Scanner. Après le groupe psychobilly The Brains, de Montréal, est embarqué sur le stage. Un groupe que je trouve plaisant à regarder, mais qui ne m’emballe pas plus que ça. Très personnel comme opinion, car je sais que plusieurs ont adoré les voir. C’est très bon ce qu’ils font, ils donnent un bon show, même si je trouve qu’ils ne bougent pas suffisamment (quoique ce n’est pas facile de sauter partout avec une contrebasse), mais tout de même. J’aimais ça quand ils mettaient leur verres de contact blancs, ça me faisait peur pis ça me perturbait pis en même temps ça m’impressionnait. Maintenant, j’aime toujours ça, mais je garde mon focus sur le contrebassiste qui m’impressionne vraiment, sans plus. Ensuite, la formation hardcore de Québec, Get The Shot, s’est appropriée la scène rock 100.9. Quand je parle de s’approprier la scène, c’est peut-être un peu faible. En réalité, ils se sont appropriés l’Îlot-Fleury au complet. Ça trashait dans la place, pis les gars se sont donnés pas à peu près. Ils ont volé le show; pas mal dans mon top des bands de la fin de semaine, même si j’ai l’occasion de les voir souvent. Non seulement ils excellent honorablement dans ce qu’ils font, mais en plus, ils trouvent le moyen de crinquer la foule. Ils sont solides et le frontman Jean-Philippe Lagacé est un des plus beaux personnages en show à voir aller. Toujours un plaisir de voir et côtoyer ces gars incroyables. Ils vont aller loin avec leur musique méchante. Pour poursuivre la lignée de hardcore, c’est Madball de New-York qui embarquait après Get The Shot. Toujours un plaisir de pouvoir assister à un spectacle d’eux. Belle ambiance, excellent show et pleins de bonnes chansons. C’était magnifique. Un court 20-25 minutes bien investies de la journée. Après, il y avait Grade et Sick Of It All. J’ai bien aimé Grade que j’avais entendu parler à plusieurs reprises, même si je ne connaissais pas ça vraiment. J’avais l’impression que plein de gens connaissaient ça, mais visiblement, je crois que plusieurs personnes voyaient et entendait ça pour la première fois. Le spectacle m’a donné envie de pousser plus loin ma connaissance du groupe. Pour ce qui est de Sick Of It All, c’est définitivement mon meilleur show de l’édition 2014 d’Envol et Macadam. C’était aussi le groupe que j’avais le plus hâte de voir. La formation hardcore de New-York nous en a mis plein de visage avec leurs classiques enchaînés un après l’autre. J’ai trippé fort. Je suis impatiente d’acheter leur nouvel album qui sort le 30 septembre. Faisait un moment que je ne les avais pas vu et j’ai déjà hâte de les revoir. Ils sont parfaits comme leur musique. Juste du beau. Par la suite, je suis allée me nourrir pour revenir en force pour Sublime With Rome. Je ne sais pas où j’étais au rockfest en 2012 pour avoir manqué ça, mais wow, samedi soir vers 21h30, je revivais mon adolescence. Il y avait des chansons que je ne me rappelais même pas qui existaient. C’était un moment magique qui m’a fait chanter et qui m’a fait sourire du début à la fin. Dans mon top de bands du festival aussi. Mais toute cette journée magnifique n’était pas encore finie. Encore une fois, un after-show avait lieu au Scanner. Un after-show qui promettait, parce qu’ils y avaient deux réunions de vieux groupes, soit Hope et From Grass To Cheese. Aussi, il y avait une de mes découvertes de l’année, Moovalya qui jouait entre les deux. Une fin de soirée complètement débile avec un bar pas mal rempli, mais beaucoup moins que la veille. Ce soir là on pouvait respirer, chanter pis avoir du fun sans passer à deux pouces de la mort aux 2-3 chansons. Bref, une journée et une soirée qui restent marqués à jamais dans ma tête et probablement dans la vôtre aussi.

https://www.facebook.com/thebeatdown?fref=ts

https://www.facebook.com/latchavproject

http://ourdarkestdays.bandcamp.com/

http://thesplashuk.bandcamp.com/

https://www.facebook.com/TheBrainsMTL

http://gettheshot.bandcamp.com/

https://www.facebook.com/madballNYC

https://www.facebook.com/GradeHC

http://www.sickofitall.com/

http://sublimewithrome.com/

https://www.facebook.com/Hope.moncton?fref=ts

http://moovalya.bandcamp.com/

http://fromgrasstocheese.bandcamp.com/

} else {