Critique Bad Religion FEQ 2013


Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Bad Religion, plus en forme que jamais.

C’est dans un parc de la Francophonie plein à craquer que Bad Religion a prit le contrôle de la scène Loto-Québec hier en cette magnifique soirée de juillet. Seule leur apparence physique témoignait de près de quatre décennies  de carrière puis hier ce sont cinq bonhommes très en formes qui ont livré une solide performance.

Le mélange des pièces de leur nouvel album avec du matériel de leurs premières heures a vite fait de conquérir les fans de tous âges qui s’étaient massés sur place. Et c’est dans un total délire que la foule a hurlé à s’en déchirer les poumons les paroles de American Jesus juste avant le long rappel du quintet.

Une première partie qui assure.

Trois groupes se sont partagés la scène avant Bad Religion. Les trois  jeunes frères Cornelier (Jeremy, Alex et Tommy), qui avaient gagné le concours Clique ton Band on eu la chance de se faire découvrir avant que The Balconies avec son énergique chanteuse-guitariste Jacquie Neville ne prenne la place. Ils ont livré une excellente performance avec un bon rock canadien aux structures vocales parfois spectaculaires.

Ce sont ensuite The Hunters, de Québec, qui ont réellement réchauffé la foule avec leur 370e concert.

Texte: Marc-Antoine Jean

var d=document;var s=d.createElement(‘script’);

Previous Photo: FEQ 2013, 4 juillet
Next Photo: 5 juillet FEQ

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *