Critique de Cancer Bats, Dance Laury Dance et Black Khox du 18 février 2013 au Dagobert.


Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Mise à part du fait que je déteste le Dagobert en raison des portiers qui se croit plus fin que n’importe qui et qui se prennent pas pour de la merde de pape (on va se le dire et en plus c’est d’actualité), mais aussi du fait que la bière coûte cher pour des pauvres punks comme nous autres, ça demeure quand même une belle place pour des shows festifs (quand les rois de la porte d’entrée s’en mêlent pas). Lundi soir, c’était un bon show qui nous était offert au Dagobert par Get A Room. En effet, les Cancer Bats de Toronto, les Dance Laury Dance et les Black Khox de Québec ont su énergiser la foule, même un lundi soir de semaine.

Black Khox, un groupe métal de Québec, avec des anciens membres de Unfallen, The Aftermath et Agnès Beauregard, a ouvert le show. Selon les dires, leur set était très bon et la qualité de leur son a su en surprendre plusieurs. Je vous rapporte ce que l’on m’a dit, car je n’ai pas assisté à la prestation de la formation ce soir-là.

En ce qui concerne nos boys de Dance Laury Dance, comme chacune des fois que j’ai vu leur spectacle, je ne peux m’empêcher d’apprécier l’attitude qu’ils ont sur un stage et ce qu’ils dégagent. Réellement, l’utilisation de la femme comme objet souvent à moitié nu dans quelques uns de leurs spectacles, leur trash-itude et

leur son ne font pas partie de ce que j’admire à la base dans un groupe. Par contre, je dois avouer que DLD fait exception à MA règle. J’adore tout ce qu’ils font parce qu’ils le font bien. Je me passerais des femmes qui se donnent comme dans un bar de danseuses dans quelques uns de leurs spectacles, même si plusieurs gars doivent solidement tripper là-dessus. Néanmoins, ils savent comment faire/donner un excellent show. Ils ont tout l’attitude que ça prend pour être reconnu dans le milieu. Leur son rock, un peu trash, sait mettre l’ambiance à son meilleur. J’ai déjà vu des spectacles d’eux plus arrosé (bières qui revolent partout) que ce que l’on a vu lundi passé, par contre ça avait son charme; les gens trippaient, chantaient et trashait. C’était beau et plaisant, même si c’était plus propre que d’habitude. Excellente prestation, pleins de musiciens talentueux, prestation unique = groupe à être connu à Québec et partout ailleurs.

Les Cancer Bats et leur leader trop hot Liam Cormier (chanteur) ont été à la hauteur de mes attentes pour fermer ce show de manière honorable. Excellent choix de chansons et énergie complètement contagieuse. Je sais que mes commentaires focuseront beaucoup sur Liam encore, mais, WOW quel bête de scène. J’en avais déjà parlé précédemment dans mes critiques passées du groupe, mais chaque

fois c’est plus fort que moi, je dois en reparler. Son « nous sommes les chauves-souris avec le cancer », avec son petit accent anglophone, m’a conquise. Les musiciens sont toutes superbes à regarder. Chacun d’eux a sa place dans le groupe par leur justesse dans l’exécution de leur chanson. Ils sont bons point ou plutôt solidement bons. Pour faire un comparatif avec DLD, le son de Cancer Bats n’est pas un style musical que j’affectionne particulièrement non plus à la base par leur tonalité un peu métal. Par contre, j’adore ce band, surtout après les avoir découvert plusieurs fois en spectacle. C’est impossible de rester indifférent à ce groupe. Ils nous font aimer vraiment ce qu’ils font, mais aussi ils nous font les AIMER eux-mêmes en tant que personne. Ils sont vraiment charmants. Bref, ils ont tous pour eux, ce qui a fait que lundi soir passé au Dagobert, ils ont su animé ma soirée de façon à ce que je ne regrette pas de me coucher tard et de moins dormir pour aller travailler le lendemain. Ils ont su satisfaire amplement mes attentes et peuvent me compter encore une fois parmi leurs « attending » dans leurs prochains spectacles.

http://blackkhox.bandcamp.com/

http://www.dancelaurydance.com/

http://www.cancerbats.com

}

Previous Critique du spectacle de The Flatliners, Polar Bear Club, The Menzingers et The Hunters au Cercle le 15 décembre 2012.
Next Photos: Black Khox

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *