Metallica : Une frénésie maintenant comblé


Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Avec des fans aussi fidèles au Rock, le Festival d’été de Québec peut dire mission accomplie. Ce soir Metallica se produira sur les planches de la scène Bell, certains spectateurs étant devant les portes depuis jeudi soir, soit à leur sortie du spectacle d’Avenged Sevenfold. Les portes ont ouverts 30 minutes plus tôt le nombre de la foule continuant de grossir et ce de manière presque exponentiel. La foule hurlant le nom de leur groupe tant attendu, puisque les rumeurs de leur venu court depuis près de 3 ans maintenant, les fans ont donc vu leur souhait exhaussé et ont assisté à une performance hors pair du groupe californien.

Avant d’en arriver avec tous les détails du spectacle principale, Dance Laury Dance devait d’abord ouvrir le spectacle. Ils ont lancé leur premier album, intitulé « Living for the Roll », le 12 juillet dernier lors d’une prestation au bar Le Scanner à Québec. Le groupe a commencé fort avec la chanson « Death train » on pouvait entendre les retours de son durant le spectacle le tout fût ajuster très rapidement. Steve Hill s’est joint au groupe pour la chanson « Burning Hot ».

Joe Satriani a ensuite suivi avec une prestation incroyable à la guitare, aucune parole n’étant nécessaire pour le spectacle uniquement de magnifique son retentissant de son instrument, il a envoûté la foule par la justesse de ses accords. Il mérite sans contredit sa place parmi l’élite des guitariste sur la planète. Il s’est même permis de jouer quelques solo avec corde de guitare à la bouche. Du vrai grand art.

Durant les spectacles de premières partie les ambulanciers d’ambulance St-Jean ont été très solliciter les coups de chaleurs et des cas de déshydratation se répandant sur le site. Les fans de Metallica ont passé la journée au soleil et n’ont pas bu suffisamment d’eau. Certains d’entre eux forcer de renoncer au spectacle un manque de précaution qui coûtent cher quand on pense à la qualité du spectacle nous avons eu. Pyrotechnie, feux d’artifice et un rallongement à la scène aura permis au groupe de l’heure de bien appuyer leur performance qualifié d’historique dans le cadre du Festival d’été de Québec, une édition que l’on se souviendra longtemps. Ils ont commencé avec des titres plus tranquille avant de demander à la foule s’il voulait entendre du son plus heavy. C’est alors que la pyrotechnie est embarqué avec des explosions des flammes et des feux d’artifice le tout pour le début de la chanson « The One ». Le groupe a immédiatement enchaîné avec  » Master of Puppets » qui a fait réagir encore plus fort les spectateurs réunis. « Enter Sandman » , « Nothing Else Matter » ont servi de prémisse au rappel qui s’est terminé par « Seek and Destroy » . Excellent spectacle le groupe Metallica semblait charmé par les quelques 115 000 spectateurs sur place, James Hetfield était tout sourire, lui et ses comparses ont vraiment rendu cette soirée historique.